Le Cabinet

Avocat droit des étrangers, immigration, demande et refus de titre de séjour, recours oqtf, recours aprf, régularisation des sans papiers, naturalisation, regroupement familial, nationalité française

 

Situé entre la Place de l'Etoile et le Trocadéro, le Cabinet, à vocation généraliste, intervient dans tous les domaines du droit des personnes et spécialement en Droit de l'Immigration.

 

Le Cabinet intervient plus spécialement en droit des étrangers, droit de la famille et en matière sociale.

 

Le Cabinet est à votre écoute et disponible, du lundi au vendredi de 9h30 à 19h.

 

Nos Engagements

La relation entre l'Avocat et son Client doit être basée sur la confiance et la transparence. La qualité de cette relation constitue un gage de réussite essentiel des dossiers. Il s'agit d'un réel travail d'équipe.

Il ne peut y avoir de relation de confiance sans une information loyale sur vos chances de succès. Vous connaîtrez ainsi, avant toute action, les points forts et les points faibles de votre dossier.

Par ailleurs, nous nous engageons à vous tenir informé de l'évolution de votre affaire tout au long de la procédure.

La transparence c'est aussi la clarté et la prévisibilité des honoraires.

Dès que vous aurez confié votre dossier au Cabinet, vous serez informé du coût de cette intervention et de son évolution prévisible.

Enfin, le Cabinet accepte le règlement échelonné des honoraires en fonction de la situation particulière de chacun.

 

Déontologie

Extraits du code de déontologie (Règlement Intérieur National de la Profession d'Avocat)

Article 1er : « les principes essentiels de la profession d'avocat »
« 1.3 Les principes essentiels de la profession guident le comportement de l’avocat en toutes circonstances.
L’avocat exerce ses fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité, dans le respect des termes de son serment.
Il respecte en outre, dans cet exercice, les principes d’honneur, de loyauté, de désintéressement, de confraternité, de délicatesse, de modération et de courtoisie.
Il fait preuve, à l’égard de ses clients, de compétence, de dévouement, de diligence et de prudence. »
Article 2 : Le secret professionnel
2.1 L’avocat est le confident nécessaire du client.
Le secret professionnel de l’avocat est d’ordre public. Il est général, absolu et illimité dans le temps.
Article 11 : Honoraires
11.2 L’avocat informe son client, dès sa saisine, puis de manière régulière, des modalités de détermination des honoraires et de l’évolution prévisible de leur montant. Le cas échéant, ces informations figurent dans la convention d’honoraires. Sauf si l’avocat intervient en urgence devant une juridiction, une telle convention est obligatoire lorsque l’avocat est rémunéré, en tout ou partie, au titre d’un contrat d’assurance de protection juridique.
Discipline (Article 72-1-1 du règlement intérieur du Barreau de Paris)
Le Conseil de l’Ordre, siégeant comme conseil de discipline, connaît des infractions et des fautes commises par un avocat ou un ancien avocat dès lors qu’à l’époque où les faits ont été commis il était inscrit au tableau, sur la liste du stage jusqu’au 1er septembre 2007 ou sur la liste des avocats honoraires.
Assurance et responsabilité
La loi du 31 décembre 1971 oblige l'avocat à souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle pour garantir des fautes qu'il peut commettre dans l'exercice de sa profession.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir